lundi 25 décembre 2017

J'irai 12 nuits ...



(En réalité 13 nuits si l'on se base sur les journées juives de 18 h à 18 heures)



J’irai douze nuits ...

Il est au cosmos
Un souvenir ancien déjà
En ces temps lointains
Descendait
Lentement
L’âme réservée
D’hiérarchies en hiérarchies
Nulle tâche en son sein
Eternelle sa patience
Elle vint aux hommes
Une nuit de grand froid
Une nuit anonyme
Une nuit chère aux bergers
Elle vint à ceux –ci
Ceux-là mêmes
Qui de par leur piété
Conversaient avec la terre 
Ceux-là mêmes
Qui conservaient de par leur simplicité
Une grande profondeur de cœur
Ils entendirent du haut des monts
Chanter allègrement les anges
Chant inspiré
Au cœur-même des bergers
...
...
...
Il est au cosmos
Un autre souvenir
Un souvenir ancien déjà
Naquit une âme 
De grande lignée
Nombreux furent ses séjours
De temple en temple
Par les Mystères, façonnée
S’y prosternèrent les rois
S’y recueillirent les puissants
S’y rendirent les mages
Ceux-là mêmes
Qui de par leur sagesse
Savaient lire les astres
D’imaginations ils se nourrissaient
« Pour père, le Soleil
Pour mère, la Lune
Le vent l’a porté dans son ventre »
Vinrent les mages
Ceux-là mêmes
Qui de par leur sagesse
Conversaient aux hiérarchies
Ceux-là mêmes qui en images
Suivaient des yeux les descentes d’âmes
La voûte, livre leur était
Spirituels ils étaient 
...
...
Et j’irai ces Temps
En totale liberté
J’irai debout
Je plongerai plus encore
Aux faîtes des mystères
Debout 
Entre terre et ciel
J’irai de pair
Ecouter chanter Isis
Je lirai au ciel les dires de la Sophia
Miroir démantelé
D’un Osiris reconstitué
J’irai
J’irai treize nuits
Lentement 
Profondément
En révérence













dimanche 24 décembre 2017

Etoiles de Noël 2017 ...

Je ne peux m'empêcher de vous partager un article de

https://aether.news/

Ce texte pour nous mettre en lien avec les mouvements du Cosmos ...

Joyeux Noël à tou(te)s ...



 Giotto


"Une constellation dominera tout le ciel matinal de décembre et atteindra son apogée entre le 6 et le 7 janvier : il s’agit de la rencontre entre Mars et Jupiter. Début décembre, 16 degrés séparaient encore les deux planètes, si bien qu’on pouvait placer entre les deux une main tendue. Mais la distance diminue chaque jour d’un demi-degré, de sorte que fin décembre les deux astres seront extrêmement rapprochés, prêts à fêter leur conjonction à la fin des Nuits Saintes. Les deux planètes sont on ne peut plus différentes : d’un côté Jupiter, qui rayonne dans la blancheur et se meut dans le calme ; de l’autre Mars, dont le dynamisme se manifeste dans sa course et sa couleur rouge.


jupiter_mars(1) – squarespace.jpg

Jupiter est douze fois plus grand que la Terre et parcourt tout le Zodiaque en douze ans. Il est intéressant de savoir que Jupiter a atteint la taille maximale d’une planète. S’il avait plus de masse, il serait plus dense mais à  peine plus grand. Comme il concentre davantage de masse que tous les autres astres pris ensemble, il représente la force ordonnatrice dans le système planétaire. Rien d’étonnant donc à ce que  les Grecs puis les Romains lui aient attribué le nom du père des dieux : Zeus puis Jupiter. Quatre fois quatre lunes gravitent autour dans une harmonie parfaite. Parmi ces huit lunes, quatre (baptisées du nom de certaines amours du dieu) se sont réparti les caractéristiques de la Terre : Io présente du volcanisme, Europe possède sous une couche de glace un océan profond de 100 kilomètres, et Ganymède est la seule lune de notre système solaire dotée d’un champ magnétique. Donc tout se  passe comme si Jupiter possédait son propre système solaire. Cela reflète sa parenté avec le Soleil et sa force ordonnatrice. Effectivement c’est aussi Jupiter qui par exemple détermine la course de certaines comètes et qui influe même sur celle de notre Lune.

Quant à Mars, il nous offre une tout autre image. La planète des tempêtes de sable est celle qui présente le plus grand écart entre sa proximité à la Terre et son éloignement. L’été prochain, partant d’un éloignement de 400 millions de kilomètres, Mars se rapprochera à une distance de 60 millions de kilomètres. C’est alors que son rayonnement rougeâtre paraîtra le plus explosif. Contrairement aux autres astres, lesquels brillent d’une clarté bleuâtre, blanchâtre ou jaunâtre, Mars est le seul qui, avec sa luminosité rougeâtre, représente le feu dans la voûte céleste. La couleur est due à la haute teneur en fer de la couche minérale supérieure de l’orageuse planète. Que les qualités d’agression et de force active lui soient attribuées ne nous surprend donc pas. 

L'union dans la Balance

Pendant l’Avent et les Nuits Saintes, l’atmosphère cosmique sera donc déterminée par la communauté de Jupiter et de Mars. Le 24 décembre, Jupiter rencontrera l’étoile principale de la Balance, Zubenelgenubi. Au jour de l’an les trois étoiles formeront un accord parfait et le 6 janvier Mars et Jupiter fêteront leur conjonction tout près de Zubenelgenubi. Ainsi lors de ces trois moments cruciaux que sont Noël, le nouvel an et les Rois, la rencontre entre Mars et Jupiter atteindra des degrés particuliers. Ce sont le premier jour, le milieu et le dernier jour des douze Nuits Saintes qui recevront cette signature exceptionnelle.

La volonté dans la pensée

Mars et Jupiter en Balance, cela ne signifie pas seulement un appel à équilibrer la volonté et la pensée mais surtout un appel à les unir si étroitement qu’un équilibre a posteriori puisse en résulter. Cela a lieu de deux manières. D’un côté la constellation appelle à transporter la volonté dans la pensée, non pas pour échafauder des opinions et des représentations, mais pour penser jusqu’au bout ses propres idées et convictions avec toute la force dont l’âme est capable. Il s’agit donc de continuer à penser au-delà du moment où une conclusion nous emporte hors de notre refuge spirituel, où l’existence propre est remise en question au lieu d’être confirmée. Le courage de connaître et la douleur de connaître n’existent que là où la volonté pénètre ainsi dans la pensée.

La pensée dans la volonté

Voilà le premier mouvement, dont le pendant consiste au contraire à envoyer la pensée dans la volonté. J’ai gardé longtemps en mémoire l’exemple d’une telle pénétration de l’intelligence dans la volonté. Il s’agissait du congrès de la Section d’agriculture de 2011. Afin de comprendre dans quelle direction évoluait le mouvement biodynamique et où se trouvaient ses principaux « chantiers », des sortes de « scouts » avaient été mis sur pied un peu partout et envoyés dans les fermes. Ils avaient été chargés d’observer les situations, de les ressentir et de rassembler les questions importantes dans des interviews. Ces questions furent ensuite condensées, grâce à plusieurs ateliers d’étude, en 70 formules de base. Le soin et la précision qui avaient été apportés à ce travail préliminaire conféra d’emblée au congrès qui suivit une énergie quasiment mythique qui résonna pendant plusieurs années. Transporter la lumière dans la volonté dormante, chercher à voir comment l’enthousiasme, l’empathie et la générosité, ces combustibles de la volonté, vont et viennent mystérieusement, cela signifie conduire Jupiter vers Mars."

Article originellement publié dans Das Goetheanum. Traduction Laurent Benac.

Études de pédagogie Waldorf et de mathématiques. Après une activité en tant qu'enseignant Waldorf, il travailla à la Section de mathématiques et d’astronomie au Goetheanum à Dornach (Suisse). Il dirige chaque année l'édition du Sternkalender (Calendrier des étoiles). Il est l'auteur de plusieurs ouvrages traitant entre autre de mathématique et d'astronomie du point de vue de l'anthroposophie, il tient de nombreuses conférences. Il fait aussi partie de la rédaction de l'hebdomadaire Das Goetheanum.


dimanche 10 décembre 2017

Au temps de l'Avent ...




Avent ...

Une période probatoire de 24 à 27 jours a été prévue pour se préparer à la venue de Noël.
Les 4 dimanches de l'Avent peuvent être mis en relation avec les 4 civilisations qui ont précédé la nôtre.
Première semaine : la civilisation Proto-Hindoue ( avaec Brahman l'Unique)
Deuxième semaine : la civilisation Proto-Persane ( avec Ahoura Mazdao et l'apparition de la dualité Ormuzd-Ahriman)
Troisième semaine : la civilisation Egypto-Chaldéenne dans celui de la naissance d'Osiris et la trinité qui en découle ( Osiris - Isis - Horus )
Quatrième semaine : la civilisation Gréco-Romaine durant laquelle eu lieu Noël, les Grecs et leur triple nuit, les romains et le soleil invincible " Sol Invictus ".
Ces quatre dimanches, ces quatre semaines sont autant de cadeaux des civilisations passées au dieu nouveau-né.


Avent, temps intervalle qui recouvre 4 dimanches avant le dimanche de Noël.A l'instar de la nature qui se concentre au coeur de la terre, nous pouvons aller notre propre cheminement, nous pouvons nous mettre en route vers notre intériorité...

1ère semaine de l'avent ...





Le règne minéral ...
Le corps physique...
Cette première semaine est une invitation à sonder quelle partie en moi est dans la peur de manquer, qu'est-ce qui me met en insécurité.
Ce chemin de discernement permet de trier, de voir ce qui m'encombre et m'est nécessaire et superflu matériellement ...
Désobscurcir, développer le discernement permettra de développer l'équité.






2ème semaine de l'Avent ...









Le règne végétal ...
Le corps éthérique ou corps de Vie...
Cette seconde semaine est liée aux forces de vie...
Il est souvent chez nous lié à la nourriture mais aussi à la parole.
Cette semaine est une invitation à déceler en moi ce qui m'est nécessaire pour vivre, quelle est la juste part de ce qui me donne une vraie énergie, qu'est ce qui ne m'est pas nécessaire ( alimentation, exercices physiques, respect du corps ?),qu'est-ce que je véhicule par mes mots ? A quel dessein ( but égoïste ou communautaire ?)
Une invitation à développer la circonspection et la modération m'est faite dans cette seconde semaine.






3ème semaine de L'Avent ...





Le règne animal ...
Le corps astral ou émotionnel ...
Qu'est ce que je fais de mes idéaux ?
Accueillir ce qui vient de l'extérieur ( ce que je critique est souvent un reflet de moi-même), j'accepte mes faiblesses ( ce qui ne veut pas dire je me résigne ) et je me mets en marche vers mon idéal ...
La Qualité développée est celle du Courage ...




Quatrième semaine de l'Avent ...






4ème semaine de l'Avent ...
Le règne Humain ...
C'est la semaine durant laquelle, on vivifie l'accès à son "Je" ...
C'est une invitation à aller à l'intérieur de soi sans tricherie, de se mettre à l'écoute de son âme avec humilité ...
La Qualité développée est la Sagesse, par laquelle je peux surmonter l'orgueil, la jalousie ...

















lundi 4 décembre 2017

A vous dire ...




Hier, j'ai vécu La Spirale de l'Avent ...
Un moment intense , interpellant, régénérant ...




J'entame cette année ( 30 ans que je l'attendais ) une formation en Eurythmie et Art Thérapie liée à l'Anthroposophie ...

Chaque mois un week-end de rencontre avec une septaine ...


" Ce qui lie nos deux pôles, corps et esprit, c’est l’âme.
L’âme se découvre dans la polarité et amène une activité mouvante qui se manifeste dans son archétype par le nombre sept. 
7 couleurs, 7 planètes, 7 processus vitaux, 7 chakras,…
Pour acquérir un vécu intérieur des principes de base de l’action « astrale » dans l’âme, nous vous proposons de la vivre par une activité sensorielle que sera l’eurythmie et l’art.
Nous allons éveiller en soi la nature de la couleur et le sens de la couleur. La couleur se répercute dans notre attitude intérieure, notre conception de vie et même notre santé. 
Nous découvrirons le lien de chaque couleur avec un geste, un son, un organe, une plante, un métal, une planète, une note, un conte,… "

Si vous avez envie d'en savoir plus ...
C'est ici 
https://www.meta-couleur.com/







Prenez bien soin de vous les amis ...

Et j'ai envie ce jour de vous partager un texte ...
https://aether.news/lire/2017/11/23/resonances-d-un-monde-a-visage-humain






jeudi 30 novembre 2017

Me diras-tu ton secret ?

Trace la fleur, la feuille, la tige
Comme ils croissent du sol.
Tâte la motte, goûte le suc,
Embrasse la fleur.
Miel et coeur sont un,
Si toi, tu es plein d'amour.
Aux vivants, quand ils sont remplis de haine
Ta timide esquisse ne peut rien donner,
Mais aux défunts, elle apporte une consolation céleste.
Eux teintent ton âme
Des couleurs de l'aurore, et toi-même

Tu t'approches des anges bons.
Albert Steffen